Social - Seminars - Exhibitions - Delegations - Other

Activities
Le monde contemporain, Voulant se faire souverain
January 27, 2013

   En plein déséquilibre, le monde s’aveugle et se désoriente, bon gré mal gré.

   Il n’est jamais trop tard de se ressaisir pour reprendre la bonne voie.

   Pour ce faire, des solutions radicales devraient se mettre, au préalable et à priori, sur pied d’œuvre pour remonter la pente exposée dangereusement à des chutes libres, souvent incontrôlables et imparables.

   Le mal provoqué par ce dangereux déséquilibre et cette apparente indifférence trouve son origine audacieuse, loin d’être tendancieuse, dans le partage des richesses additionnelles enfouies principalement dans notre planète « Terre ».

   Peut-on les déterminer librement et pourquoi pas ?... A mon humble avis, notre monde se focalise et se cristallise autour de deux pôles essentiels dirigés, à tort ou à raison, à longue échéance, vers le pétrole et le gaz ou, plus précisément, l’Energie et partant l’Economie. Deux conducteurs-constructeurs-innovateurs contemporains repoussant et éliminant toute considération de valeur, tant sur le plan éducationnel que sur le plan culturel.

   Soucieux de rectifier rapidement la bonne trajectoire, le monde n’a d’autre choix que de  greffer savamment la culture, dans toutes ses branches, à ce tandem représenté par l’Energie et l’Economie. Cette dualité sans rivalité est déjà citée plus haut.

   Ce serait alors le libérer du joug de la captivité et de l’oisiveté, à la fois, aussi bien de l’esclavage à tous les clivages des plus ignobles, sans vergogne.

   Dépouillé de culture, le monde ira à la dérive et d’une façon effrénée.

   Que la bonne inspiration puisse nourrir à jamais notre bonne volonté capable de faire des miracles, chaque fois qu’elle est bien utilisée et bien orientée dans les affaires libano-néerlandaises de notre Association la L.D.B.A.

   Notre Association groupe des membres homogènes formant une véritable source d’intercompréhension, pour une meilleure coopération, dans la concorde et l’entraide. Force nous sera ainsi donnée pour atteindre un tel but, dans la noblesse enchanteresse de notre commune et généreuse ambition habitée de bonnes et fougueuses intentions.

   Chers Collègues ayant crevé le nombre de 89, je puis dire que l’union fait certes la force. De la force émergent des valeurs indéniables pour notre bien-être et notre meilleur devenir.

 A bon entendeur salut.

 Sp. Antoine Békhazi

  L . D . B . A.    

  Vice-Président

Copyright © 2012 LDBA. All rights reserved. Designed and developed by Fusion Second
Close Button
right blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blueright blue